9 Avr

Développement durable. Bio habitat et respect de l’environnement

Construction, rénovation ou équipement écologique un véritable acte de civisme

Le développement durable consiste à trouver un équilibre entre la satisfaction des besoins humains et la protection de l’environnement naturel de sorte que l’on puisse répondre à ces besoins non seulement dans le présent, mais également dans un futur indéfini. La définition la plus souvent reprise du développement durable est celle proposée par la commission mondiale sur l’environnement et le développement en 1987 : « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. »

Mais le concept de développement durable ne se limite pas simplement aux questions strictement environnementales. Au sens large, les politiques de développement durable regroupent trois axes majeurs : développement économique, développement social, et protection de l’environnement. La déclaration universelle sur la diversité culturelle de 2001 faite par l’UNESCO stipule que « la diversité culturelle est tout aussi nécessaire au genre humain que la biodiversité est nécessaire à la nature ». Dans cette optique, le développement a non seulement comme finalité la croissance économique, mais doit également permettre d’atteindre une existence plus satisfaisante d’un point de vue intellectuel, émotionnel, moral et spirituel. L’idée de développement durable diffère donc de celle de développement écologique, laquelle se focalise sur la durabilité environnementale au détriement des considérations économiques et culturelles. Les défenseurs du développement durable estiment que la pérennité des ressources doit être envisagée dans un contexte global tandis que la recherche d’un développement purement écologique n’est pas viable sur le long terme. Par exemple, un centre de retraitement des déchets de dernière génération qui impliquerait des coûts de fonctionnement extrêmement élevés ne représente pas forcément une solution durable dans les régions du monde aux ressources financières moins importantes. Un tel centre, qui serait idéal d’un point de l’environnement mais qui serait contraint de fermer pour cause de faillite, est sans nul doute moins durable qu’une structure qui serait maintenue par la population indigène, même si cette structure présente moins d’efficacité au sens environnemental strict.

La durabilité environnementale a pour objectif de faire en sorte que l’environnement continue de fonctionner proprement et indéfiniment. Il s’agit donc de réduire le plus possible les dégradations de l’environnement, et même d’éradiquer voire d’inverser les processus qui mènent à ces dégradations. Une situation non durable apparaît lorsque le capital naturel (la somme de l’ensemble des ressources naturelles) est consommé plus rapidement qu’il est renouvelé. La durabilité sous-entend que l’activité humaine mobilise les ressources naturelles à un rythme auquel ces ressources puissent naturellement se renouveler. En théorie, le résultat de la dégradation de l’environnement à long terme aurait pour conséquence l’apparition d’environnements localisés au sein desquels les populations humaines ne pourraient plus en aucun cas ni se développer ni se maintenir. Une telle dégradation à l’échelle mondiale pourrait impliquer l’extinction de l’humanité. La prise de conscience et les actions entreprises doivent donc se faire à tous les niveaux de la société, chacun des acteurs ayant sa part de responsabilité dans l’utilisation faite des ressources naturelles à disposition. Que ce soit à l’échelle des nations, des entreprises ou des individus, les moyens mis en oeuvre afin de permettre le renouvellement des ressources naturelles doivent constituer une priorité absolu, et résulter d’actions concertés et adoptées par tous.

Actualités Environnement

Dansez « écolo » !-divers

L’actualité écologique commentée depuis bruxelles, capitale de l’europe. que n… [Lire la suite]

Jared diamond (5)-climat

La chine le diagnostic de diamond est particulièrement i… [Lire la suite]

Un belge (écolo) à paris-divers

Habitué aux admonestations du genre : « pollueur = payeur ! » ou « ne gaspillez pas, vous … [Lire la suite]

875.000 plaintes !-politique

L’actualité écologique commentée depuis bruxelles, capitale de l’europe. non, … [Lire la suite]

Démocratie et survie-politique

L’actualité écologique commentée depuis bruxelles, capitale de l’europe. après… [Lire la suite]