9 Avr

Vetement mode et prêt-à-porter pour femme

Boutique et prêt-à-porter femme L’histoire du vêtement est étroitement liée à l’histoire des femmes. C’est vraisemblablement après la seconde guerre mondiale que le vêtement féminin va connaître sa plus grande transformation.

La globalisation du travail féminin participe à l’abandon du corset et par conséquent à la libération du corps. Symbole marquant de cette époque, le bikini, qui, dès son apparition en 1960, connait un véritable succès. A partir de ce moment, le vêtement devient pour les femmes, un objet de séduction indéniable. L’habit ne se contente plus d’être une nécessité, il devient un plaisir. Les créateurs de vêtements féminins rivalisent donc d’imagination pour combler les désirs de ces dames. Couleurs, tissus, accessoires, rien n’est laissé au hasard. Dans une société où le culte de l’apparence est très marqué, le vêtement a donc une place centrale. Pour la gente féminine, le vêtement est le reflet de la personnalité.

Aujourd’hui le il est d’avantage lié à une question de style. Il permet d’afficher son rang social, son pouvoir d’achat et ses idées. Avec les femmes, le statut fonctionnel du vêtement a complètement disparu. Celui qui d’un un premier temps servait uniquement à se protéger du mauvais temps, est désormais caractérisé par son changement incessant, avant que celui-ci ne soit usé ou inadapté. Sorte de trophée, les vêtements ornent les placards féminins comme une collection d’œuvres d’art. Raisonnablement ou non, les femmes les déclarent objet de leur choix et de toute leur convoitise.

Le vêtement doit donc son incroyable transformation aux femmes, qui ont su faire d’un bout de tissu, un produit de consommation incontournable. Décliné sous toutes les formes, du string au pull over, les vêtements sont le reflet de notre société. Il suit les modes, les tendances, les saisons, et, quelque soit sa couleur, sa forme, son prix…, il trouve toujours acheteur.