9 Avr

Le jardinage : une vraie passion française !

La passion du jardinage : vous avez la main verte ?

Sur un coin de balcon ou dans un vrai jardin, les français ont la main verte ! Le jardinage connaît depuis de nombreuses années un engouement loin de se démentir comme l’attestent les chiffres d’affaires des enseignes spécialisées.

Selon les derniers chiffres mis à disposition sur le site de la société d’études spécialisée Promojardin, 90 % des Français possèdent un espace de jardinage sur leur lieu de résidence principale, qu’ils soient en maison ou en appartement : 61 % ont un jardin, 41 % une terrasse, 31 % un balcon et 47 % ont un rebord de fenêtre à fleurir. 84 % des jardins ont une pelouse et 49 % un coin potager. Autant dire que la passion du jardinage n’est pas pret de s’éteindre au pays de Lenôtre ! En France, le marché du jardin représente ainsi 5,9 milliards d’euros. Un marché juteux donc qui connaît depuis quelques années un vrai boum, passage aux 35 heures oblige !

Les nouvelles tendances

Dans le flot de propositions offertes par les entreprises de distribution spécialisées, plusieurs grandes tendances prennent le pas chez les jardiniers amateurs. La première de ces tendances est de s’équiper « pratique ». En effet, le jardinage ne doit pas être une corvée mais rester un plaisir. Les jardiniers investissent donc de plus en plus dans des systèmes d’arrosage intégrés automatiques qui permettent d’échapper au rituel du jet d’eau tous les soirs. Ils investissent également dans des bâches opaques pour éviter que la mauvaise herbe envahisse les parterres.

Autre tendance notoire de ces dernières années, les achats sont de plus en plus « écologiquement corrects ». Les ventes de composteurs individuels explosent tout comme celles des systèmes d’économiseurs d’eau, de récupération des eaux de pluie… Les tondeuses solaires ont aussi le vent en poupe ! Du côté des engrais et des pesticides également, les achats se font plus responsables avec un net retour des valeurs biologiques dans les critères de choix.

Les jardiniers d’aujourd’hui cultivent également la diodiversité et installent au jardin des rocailles et des nichoirs pour accueillir les amis du jardinier que sont les petites bêtes (abeilles, coccinelles et autres bourdons pollinisateurs) et les oiseaux. La dernière grande tendance de ces dernières années est l’apparition dans la mouvance de l’écoconstruction de toit et de mur végétalisés en pleine ville, sur les terrasses.

Un jardin universel

La troisième tendance lourde de ses dernières années est de varier les espèces au jardin. Les variétés anciennes de légumes (pâtissons, crosnes, topinambour, rutabaga, etc) ou de roses reviennent en force tandis que les espèces exotiques commencent à gagner de plus en plus de terrain.

Désormais, les jardiniers amateurs n’hésitent plus à investir dans le bambou ou l’eucalyptus pour obtenir des haies originales. Bananiers et autres palmiers ornent généreusement les nouveaux jardins volontiers plus paysagés que n’étaient naguère ceux de leurs parents et grands parents. Le résultat de cette recherche d’universalité est un jardin haut en couleur et en saveurs retrouvées.