9 Avr

Conseils pour faire Construire sa Maison

Construire sa maison : Les bons conseils immobiliers !

De l’obtention du permis de construire à l’aménagement des extérieurs, la construction d’une maison ne souffre pas l’amateurisme. De nombreux éléments sont à prendre en compte tant en matière de choix de matériaux que du choix du maître d’oeuvre.

Faire construire sa maison est un moment fait de multiples choix qui commencent lors de la demande du permis de construire. Si vous optez pour les services d’un constructeur, les démarches seront largement simplifiées. Il vous suffira de choisir le modèle souhaité et de vérifier au fil des mois le bon respect du contrat initial.

Si vous choisissez par contre de prendre en charge la totalité des démarches, vous devrez dans un premier temps trouver un architecte pour faire les plans, puis trouver un maître d’oeuvre. Ce dernier est le chef d’orchestre entre tous les corps de métiers du bâtiment. Il fait le lien entre les différents intervenants (maçon, charpentier, plâtrier, carreleur, plombier, électricien…) pour que la maison soit terminée dans les délais et les tarifs définis au départ sur le devis.

Le prix d’une maison dépend aussi énormément des choix opérés pour chaque corps de métier. Ainsi, selon la nature du sol les fondations pourront nécessiter l’installation de pilotis ou encore de renforts anti-sismiques. Selon le type de construction autorisée dans la région mais aussi le climat, le type de matériaux pourra varier sur une grande latitude : briques, parpaings, pierres de taille, plâtre, placo-plâtre, isolations biologiques ou technologiques…

Sachez que les plus grandes différences de prix se constatent non pas sur le gros oeuvre (fondations, murs, charpentes) mais sur le second oeuvre (électricité, plomberie, isolations) et les aménagements intérieurs de la maison (carrelage, parquet, plâtre). Sachez également que le construction d’une maison qu’elle soit réalisée par des artisans indépendants ou des constructeurs est toujours associée à une garantie décennale qui protège le propriétaire de malfaçons pendant 10 ans.